Maman au Québec

Pourquoi nous avons choisi d’utiliser les couches lavables

Écrit par Cindy Chou

Après presque un an d’utilisation, je me disais que ce serait bien de partager un peu mon amour inconditionnel pour les couches lavables avec vous! J’ai décidé d’écrire plusieurs articles à ce sujet, notamment car la maternité est une source inépuisable d’inspiration pour moi, et surtout parce que ça aurait été sûrement beaucoup trop long… Alors je décide de commencer par le commencement, pourquoi nous avons décidé de passer aux couches lavables.

Argument 1 – Je déteste les couches jetables!

J’avoue ne jamais avoir lu les compositions des couches jetables parce que j’avais la tête sous l’eau durant les six premiers mois de ma maternité. Cependant, pas la peine de voire la liste des composés présents pour se rendre compte qu’il y a des produits chimiques dedans. Je suis chimiste, je n’ai pas peur des produits chimiques cependant je pense que c’est mieux de les éviter lorsqu’il y a une alternative plus écologique et durable. La sensation des petites billes de plastiques gorgées de pipi dans les couches jetables me dégoute au plus au point. L’odeur du caca de bébé dans les couches jetables me soulève le coeur. Bref, vous l’aurez compris je n’aime pas les couches jetables! Elles devraient mettre de 200 à 500 pour se décomposer tandis que les couches lavables sont majoritairement compostables. De plus, les couches lavables sont une alternative douceur incomparable pour la peau de bébé.

Argument 2 – Les couches lavables sont écologiques
  • De la naissance à la continence : Un enfant aura besoin d’environ 24 couches lavables tandis qu’il devra utiliser près de 6500 couches jetables
  • Quantité de fibres nécessaires à la confection (environ) : 12 kg seront nécessaire pour fabriquer 24 couches lavables, tandis que 4.9 arbres seront nécessaires pour produire les 217 kg nécessaires pour fabriquer 6500 couches jetables.
  • Pour un changement de 1000 couches : 9829 litres d’eau seront nécessaire à la fabrication et à l’entretien des couches lavables (oui oui même s’il faut faire un rinçage et un lavage!!) tandis qu’il faudra plus de 19833 litres d’eau pour le même nombre de changements de couches jetables. (Source : Infographie de la boutique Mère Hélène)
Argument 3 – Les couches lavables sont économiques!

Prix de la naissance à la propreté (en moyenne) : 700$ pour les couches lavables contre 3000$ pour les couches jetables. C’est ce qui m’a freiné au départ, je n’étais pas prête à investir autant d’argent surtout après avoir dépensé des milliers de dollars pour préparer la chambre de mon bébé (allo le lit qui n’a jamais été utilisé), lui acheter des bébelles qui je pensais étaient indispensables (salut la poussette…). Jusqu’à ce que je vois une superbe promotion à la boutique Mère Hélène et chez La Petite Ourse dans le cadre du salon maternité, paternité, grossesse de Montréal (il y a souvent des promotions, surveillez-les). J’ai acheté tout mon stock avec un rabais d’environ 30%, un investissement rentable sur le long terme!.  Il faut savoir également qu’il y a différentes possibilités de financement au Québec avec un remboursement de 100 à 200$ sur l’achat de vos couches lavables ce qui n’est pas négligeable. Les couches lavables peuvent par ailleurs servir à plus d’un enfant dans une fratrie, ce qui les rend d’autant plus rentables même si déjà avec un seul enfant c’est possible de voir des économies.

Argument 4 – Les couches lavables sont très faciles à utiliser.

Contrairement aux couches jetables, on en a toujours sous la main. On instaure une routine de lavage pour être sûr d’avoir toujours des couches propres. Pas la peine de stocker de gros cartons de couches jetables dans la chambre de bébé ou de faire un run au pharmaprix en dernière minute parce qu’il n’y a plus de couches… Au départ, on est un peu effrayé de les utiliser, on n’ose pas les mettre de peur d’avoir des fuites ou bien de ne pas savoir comment les attacher. C’est comme tout, ça prend de la pratique pour savoir comment ça fonctionne. Une fois lancés, et après quelques essais parfois foireux (mais très très rares) nous sommes devenus des experts des couches lavables. Le plus difficile dans leur utilisation est de trouver une routine de lavage adaptée, mais je vous parlerais de tout ça dans mon article sur les nécessaires à avoir et sur l’entretien des couches.

Argument 5 – Les couches lavables sont si belles, et font de jolies petites fesses rondes

Une des choses qui peut les rendre l’utilisation des couches lavables si addictive est la variété incroyable de motifs, de couleurs et de marques. Quand on commence, on a un peu de mal à s’arrêter. C’est un peu comme tout finalement, à consommer avec modération. J’aime tellement voir mon bébé en couches avec ses petites fesses de toutes les couleurs, je sais qu’il porte un tissu doux, et sans produits chimiques nocifs ce qui remplie mon coeur de joie.

Et toi, tu aimes les couches lavables?

À propos de l'auteur

Cindy Chou

Leave a Comment

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.